Herbes médicinales


Nous cultivons un jardin d’herbes médicinales qu’on a planté avec des graines qui nous sont parvenus de France: thym, sauge, lavande, etc. En même temps nous cultivons les herbes médicinales qui poussent naturellement dans notre terrain. Notre sœur française, Claire-Marie de la Divine Miséricorde, est expert autodidacte dans les propriétés médicinales et curative des plantes et des herbes médicinales. Mais écoutons-la plutôt expliquer son amour pour ces merveilles de la nature. 

 

D’où est né votre intérêt pour les herbes médicinales ?

 

Sœur Claire-Marie : « Tout a commencé par surprise. On remarquait qu’il y avait beaucoup de fleurs sauvages qui poussaient dans le jardin. On a commencé à les ramasser et à en faire des tisanes. Le goût était vraiment bon ! Les visiteurs étaient enthousiastes, et ainsi on a commencé à cultiver un petit jardin.

 

Le sol syrien est connu pour ses vertus médicinales et en particulier la région du Qalamoun (région montagneuse entre Damas et Homs qui longe la frontière libanaise) où nous vivons. Si nous recevons beaucoup de pluie en hiver, nous pouvons assurer une bonne production en été. En outre, nos plantes médicinales sont très fortes en parfum et en effet, en particulier notre lavande ou notre rose de Damas. Dans d'autres régions ce n'est pas comme ça".

Comment utilisez-vous les herbes ?

 

Soeur Claire-Marie: "nous les mélangeons pour faire des tisanes. Au fil des années, nous avons remarqué que certains mélanges étaient très efficaces contre plusieurs maladies, comme le diabète par exemple. Nous infusons aussi  nos herbes pour faire du vinaigre ou de l’huile ; et de cette huile, nous faisons une crème très efficace contre toutes sortes de plaies et inflammations. Nous mélangeons également certaines herbes avec de l’alcool ou de l’aloès. Ce dernier mélange est très efficace contre le cancer ».

Roses de Damas

Pourquoi on vous appelle ‘docteur’ ?  

 


Soeur Claire-Marie: (elle rit) "Les gens viennent du village, parfois même de Damas, pour nos produits. Nous avons de nombreux témoignages de personnes qui ont obtenu de bons résultats, même pour des maladies graves, certains types de cancer et surtout pour toutes sortes de plaies. Généralement les gens viennent chez nous parce qu’ils n'étaient pas satisfaits des résultats de la médecine traditionnelle. Aussi nos familles en Europe nous demandent des produits que nous leur envoyons. C'est un petit marché, c'est un début. Ils nous appellent « docteur » ou « expert » maintenant ; c'est très drôle parce que nous avons commencé en improvisant. Mais nous avons étudié beaucoup de livres sur le sujet et les habitants du village nous donnent des informations précieuses sur comment leurs ancêtres utilisaient les herbes médicinales dans cette région.

 

Sur la photo vous pouvez voir les roses de Damas (top qualité)  - ici dessous notre sauge.