Circulaire Communauté Mar Yakub

De Retour au Deir Mar Yakub

Notre place fixe dans le désert rocheux de Damas

Sain et sauf, je suis de retour dans ma petite chambre dans le nouveau bâtiment, entouré par les frères de Mar Yakub-Qara, dans le Qalamoun en Syrie. Huit Flamands voulaient voyager avec moi. Les trois premiers, des journalistes. Comme ils se sont identifiés en tant que journalistes lors de la demande de visa, ils ne pouvaient pas l’obtenir à temps et viendront plus tard. Deux frères de Courtrai passeront d'abord leurs examens, avant de venir. Deux hommes ont encore besoin d’une permission pour venir. Un des deux, un Anversois, avait préparé le nécessaire à temps, mais a dû payer le supplément de « business class » parce que dans le “economic class”, il n’y avait plus de place disponible. Finalement, une femme de Gand. Nous voulions, le monsieur d’Anvers, la femme de Gand et moi, décoller dans l'espace aérien à Zaventem mercredi matin, le 14 Juin, 2017, quand le monsieur d'Anvers avait oublié son passeport. Il oubliait parfois son pantalon, apparaît-il. Nous lui avons demandé de mettre son passeport dans son pantalon et ne plus oublier son passeport. Espérons qu'il vient demain.

Ensemble avec la femme, j’arrivais à Beyrouth, nous avons rencontré Mère Agnès-Mariam et Sr. Carmel dans un cafétéria et continuons vers Damas, où une personne de la Communauté laïque familière nous amenait à Qara. Il était presque minuit. En entrant à Qara, les rues étaient encore remplies. C’est le temps de Ramadan et les musulmans, ayant faim durant la journée, revivent dans la soirée et la nuit. Arrivant à « Deir Mar Yakub » presque toute la communauté, à l'exception des enfants, étaient encore debout pour un accueil très chaleureux. Parce que le lendemain c'était « Corpus Christi », il y avait l'ordre du jour d'un dimanche. On alla dormir pour seulement se réveiller vers midi, ce jeudi.

Abouna Georges, le prêtre de Qara, est arrivé à midi pour l'Eucharistie byzantine, et nous avons adoré le Saint-Sacrement exposé jusqu'au soir. Pendant ce temps, il y eut une réunion très heureuse des enfants. Les deux jeunes filles de 13 ans sont des vraies dames et sont accueillies, ainsi que la fille de la famille musulmane qui vit toujours avec nous, par les sœurs. La communauté des frères s’occupent de trois garçons (8 ans et deux de 10 ans). Lorsque nous nous sommes assis le soir dix à la table, j'ai remarqué avec satisfaction la façon dont les frères aînés servaient les enfants avec soin paternel. Dès le début, la communauté a essayé de vivre comme une famille. Et il faut avouer, ils sont également prêts et capables de nous aider à bien des égards.

Pendant ce temps, la récolte de cerises sur le terrain est finie. De nombreux arbres sont encore fatigués par suite de la guerre, ce pourquoi la récolte est loin d'être optimale, mais cela va de mieux en mieux et nous attendons tous avec impatience, espérons la « vie pleine » pour les arbres et les gens.

Interviews et conférences

Les derniers jours de mon séjour à l'abbaye de Postel (comme le centre de mon absence) était une suite d'interviews et de conférences, et en plus une rassemblage de toutes les choses nécessaires ou utiles.

Au cours de la célèbre conférence 'Syrie' à Anvers (3 Juin), dont nous avons déjà fait le dernier rapport, il s’ajoute encore ces deux interviews: Eric van de Beek, qui a travaillé anciennement pour l'hebdomadaire néerlandais Elsevier, mais qui en ce jour, attire plus de lecteurs avec le seul magazine géopolitique néerlandais Novini, a fait cette longue interview, en néerlandais et en anglais: http://www.novini.nl/zonder-poetin-was-syrie-er-geweest/, http://russia-insider.com/en/politics/without-putin-syria-would-have-ceased-exist-interview-flemish-priest-living-syria/ri200844, www.novini.nl.

L'interview de Novini a été repris par: http://www.ninefornews.nl/echte-terroristenleiders-zitten-westen/ et même internationale: http://www.globalresearch.ca/without-putin-syria-would-have-ceased-to-exist-interview-with-flemish-priest-living-in-syria/5594692 .

Ce jour-là, la télévision syrienne a également pris une interview, comme vous pouvez le voir ci-après, 25 minutes: https://www.youtube.com/watch?v=ZsmbqPZ-sV8 . Elle était vraiment diffusée en Syrie, je l'ai remarqué tout de suite à mon retour où quelques laïcs qui semblaient surpris me disaient: Nous vous avons vu à la télé!

Voici la diffusion complète du club de débat avec 260 participants à Edegem le 8 Juin 2017. Après les applaudissements habituels, je pensais qu'il y aurait des questions qui pourraient scier les pieds de ma chaise, mais ce ne fut pas le cas du tout. Apparemment, de plus en plus de gens se réveillent. Encore une fois, bravo et merci aux organisateurs: http://www.golfbrekers.be/debatclub-het-vergeten-christendom/.

Dans le cadre de « Biofides » (sous la direction du biologiste Vincent Kemme: (www.biofides.eu), nous avons pu organiser une soirée de gens inspirés et convaincus à l'abbaye de Affligem (9 Juin, 2017) de notre livre, la doctrine catholique du mariage, la contraception et les méthodes de fertilité naturelle . Dom Lucas a prévu à l'avance et par après un accueil jovial. À notre heureuse surprise, il y avait quelques amis présents de « la première heure », du temps où nous avons commencé la lutte contre la culture de mort, il y a longtemps ... quand les gens se parlaient encore! Par la suite, nous avons eu une conversation très intéressante avec un jeune pharmacien. Quand nous étions sur le retour, on se trouvait vers minuit encore dans les embouteillages sur le ring d'Anvers et vers deux heures moins le quart, nous nous sommes endormis fatigués et satisfaits.

Samedi, nous avons apprécié le jubilé national de 50 ans de renouveau charismatique catholique dans le Mariahal à Scherpenheuvel et surtout de nos contacts avec les gens de la première heure. La rencontre avec beaucoup de têtes connues me faisait du bien.

Dimanche après-midi, nous avons été invités par l'Association Euro-Russe (www.eurorus.org) à une rencontre festive et savoureuse avec l'ambassadeur russe et une délégation de l'ambassade de Russie. Nous n'avons eu aucun souci de remercier la Russie pour son aide humanitaire, politique et militaire en Syrie. Sans laquelle la Syrie n’aurait même plus été une pays souverain et sans laquelle j’aurais depuis longtemps cessé de vous affliger avec mes messages. La moitié des participants étaient des Russes. Un avion ne cessait pas à faire des cercles au-dessus de nous. L'organisateur de la réunion a dit que c’était la service d'intelligence. Question de maintenir l'hystérie contre la Russie.

Mardi 13 Juin, 2017, la veille de notre départ, avait lieu notre dernière lecture: dans l'église Maranatha de l'Université de Tilburg, à l'invitation du jeune prêtre-étudiant dynamique Michiel (www.tilburguniversity.edu/maranatha). Parmi ce jeune public se trouvaient également de jeunes prêtres, de jeunes parents et un jeune médecin. Il y avait un consensus qui faisait chaud au cœur. L'inspiration était un hommage au fondateur et père de cette université, le professeur légendaire Martinus Cobbenhagen (1893-1954), qui a œuvré non seulement pour un développement scientifique mais aussi humain et religieux. Le passage d'une « culture de la mort » à une « culture de la vie » sera effectué par eux, bien que la bataille peut encore être difficile et que la pensée « correcte » au niveau social, médical et religieux pourra tenter survivre si longtemps. Le journaliste Klaas van der Zwaag a écrit deux articles très fougueux dans la magazine néerlandophone respecté et bien connu «Reformatorisch dagblad», Mercredi 14 Juin: « Père Maes: la pilule détruit le mariage et la sexualité » et le jeudi 15 Juin: « Contre la contraception amorale ».

Est-ce que l'Ouest combat les terroristes ou provoque-t-il le terrorisme lui-même?

Maintenant que l'Angleterre est à nouveau en proie à une attaque terroriste (Manchester, London Bridge), il est quand-même temps que le peuple demande aux politiciens européens et occidentaux cette question: est-ce que vous combattez le terrorisme ou est-ce que vous le nourrissez? « Le gouvernement britannique a en effet donné l’autorisation aux citoyens d’origine libyenne pour combattre en Libye à côté d'Al-Qaïda pour faire tomber Kadhafi. Après des mois de combats et endoctrinement ces citoyens radicalisés ont été repris. » (Ron Paul, mondialisation.ca, 7 Juin 2017, http://www.mondialisation.ca/combattons-nous-le-terrorisme-ou-creons-nous-plus-de-terrorisme/5593838)

Celui qui aurait la patience de regarder quelques-unes de ces vidéos suivantes n’a plus besoin de lire des journaux ou regarder le journal à la télévision. Il saura mieux. La vidéo du VRT du débat sur la Syrie montre comment la plupart de nos politiciens parlent toujours comme des zombies drogués, qui ne se posent aucune question sur la véracité de leurs mensonges monstrueux. En outre, la vidéo avec l’explication de David Icke est très clarifiant. Il éclaircit d'une manière parfaite les faits et des arrière-plans corrects. http://www.golfbrekers.be/terugblik-syrie/

Certaines décisions

Il y a une forte augmentation de la prise de conscience à la fois en ce qui concerne la vérité sur la Syrie, et en ce qui concerne notre santé physique et mentale. Notre acte d'accusation des mensonges média sur la Syrie jouissait d'un accord général, en particulier chez les jeunes. Dans certains milieux religieux pieux et chez des responsables religieux, il reste plutôt l'indifférence ou le rejet. Il y a des communautés religieuses où chaque jour plusieurs journaux sont lus et où chaque soir le journal de la télé est suivi avec attention. Ces religieux n'ont généralement aucune résistance à la messagerie « main stream » et soutiennent aveuglément la propagande de guerre occidentale. Il y a aussi des communautés religieuses (qui, entre autres, reçoivent et lisent mes messages) dont les religieuses maintiennent une distance seine devant l'opinion publique et n’ont pas peur de ramer en amont, avec un esprit sain de résistance. Nous avons connu une attitude similaire envers le message de notre livre sur Paul VI, l'authentique doctrine du mariage de l'église, les méthodes de fertilité naturelle et autrement la catastrophe de la contraception hormonale. De nombreux milieux religieux (catholiques) et responsables religieux restent bloqué dans leur rejet de Humanae Vitae depuis 50 ans... et dans l'acceptation aveugle de contraception. Parmi les jeunes et les milieux alternatifs nous avons pu expérimenter beaucoup d'éloges, peut-être aux Pays-Bas encore plus qu'en Flandre. Certains magazines populaires aux programmes de télévision ont grandement favorisé le message du livre. Nous attendons et espérons que cette attention grandira.

Merci beaucoup

Si cette communauté Mar Yakub est en mesure de poursuivre avec enthousiasme sa mission religieuse et humanitaire, elle le doit surtout aux innombrables bienfaiteurs pour leur aide et leur soutien dans de nombreux domaines. Je tiens à les remercier. Nous voulons prier pour vous tous. Que Dieu récompense votre bonté en abondance et vous bénisse richement.

P. Daniel